un peu de nous

c’est joyeux

Bonheur-Joie-Femme-Plage

29 août, 2015 à 15 h 08 min | Commentaires (0) | Permalien


Nos étoiles contraires

« C’est vrai. Je suis amoureux de toi et je ne suis pas du genre à me refuse le plaisir de dire les choses vraies. Je suis amoureux de toi et je sais que l’amour n’est qu’un cri dans le vide, que l’oubli est inévitable, que nous sommes tous condamnés, qu’un jour viendra où tous ce qu’on a fait redeviendra poussière, je sais que le soleil avalera la seule terre que nous n’auront jamais et je suis amoureux de toi. »

« Je suis tombée amoureuse pendant qu’il lisait, comme on s’endort : d’abord doucement et puis tout d’un coup.

« Ce serai un privilège que tu sois celle qui me brise le coeur. » 

« C’est ça l’amour. C’est tenir sa promesse quoi qu’il arrive. Tu ne crois pas au grand amour? Moi, j’y crois. Et je l’aime. Et elle a promis, elle m’a promis « toujours ». »

                                                          Nos étoiles contraires  dans phrases images1

29 août, 2015 à 15 h 02 min | Commentaires (2) | Permalien


« c’était elle »

-Faut q’tu trouves un ancrage, alors trouve un ancrage. 
- Mon ancrage c’était elle et j’ai plus d’elle maintenant.
-Alors soit ton propre ancrage. Tu peux y arriver. Chéri, laisse moi te dire un truc qu’aucun ado n’croit. Mais j’te jure que c’est la pure vérité. On tombe amoureux plus d’une fois. Ça t’arrivera encore. Et ce sera aussi incroyable et extraordinaire que la première fois. Peut-être aussi douloureux, mais ça arrivera encore. J’te l’promet. Et en attendant, soit toi-même ton propre point d’ancrage.

29 août, 2015 à 14 h 31 min | Commentaires (0) | Permalien


« si seulement »

Si seulement tout était pour la vie. 
Si seulement jpouvais dessiner d’un coup de crayon tout mes lendemains.
Si seulement je pouvais arrêtez le temps et faire qu’un instant dur éternellement. 
Si seulement rien n’était éphémère.

image5

29 août, 2015 à 14 h 15 min | Commentaires (0) | Permalien


c’est flou

images (2)

29 août, 2015 à 1 h 25 min | Commentaires (0) | Permalien


« l’esprit plein de haine »

Et alors ? Depuis quand tu penses à ce con ? C’est pas quelqu’un pour toi putain. Tu penses vraiment qu’il t’aime lui ? Il sait pas ce qu’il veut. Il est là, il t’aime, et puis il repart, l’esprit plein de haine. Il pense qu’à lui et pas à toi, c’est pas de l’amour, c’est du blabla. C’est un ramassis de conneries, encore et toujours des mensonges. Tout ça pour sentir que quelque part, quelqu’un l’aime. Mais tu verras, tôt ou tard, on récolte ce que l’on sème. Alors laisse-le tomber, comme il le fait si bien et cours vers l’horizon trouver quelqu’un de bien. L’amour c’est beau, magique et merveilleux, faut pas l’vivre en souffrant, c’est censé rendre heureux.

29 août, 2015 à 1 h 15 min | Commentaires (0) | Permalien


« conte de fées »

C‘était c’genre de conte de fées, d’grand amour
Où on s’offrait les hautes lumières tous les jours
Où on s’aimerait à en crever pour toujours.

29 août, 2015 à 1 h 02 min | Commentaires (0) | Permalien


Quelques phrases…

« Partir c’est mourir un peu, mais rester, c’est crever doucement. »

« Et j’me suis levée un matin en m’demandant c’que je foutais là à regarder ces cons être heureux pendant que je crevais à petit feu. »

« Et demain personne ne verra rien, j’aurai un grand sourire. Je dirai juste que je suis fatiguée. Que je ne dors pas très bien. »

« J’entends ta voix dans tous les bruits du monde. »

« Parce que les moments magiques que tu me fais vivre méritent tous les sourires du monde. »

« Toutes ses pensées s’envolaient vers elle, comme si elle était devenu le seul et unique centre de sa vie. »

 

 

29 août, 2015 à 0 h 53 min | Commentaires (0) | Permalien


« ma fin à moi »

Est-ce que vous aussi vous connaissez cette sensation de faiblesse. Vous avez l’impression que tout le monde vous laisse tomber, alors qu’en réalité c’est vous qui les rejetés ? Depuis qu’il est partit, je n’ai plus la force d’avancer. Je ne fais plus rien, je repousse tout le monde. Je ne suis plus la fille si joyeuse d’avant. Je suis devenue la bipolaire qui passe d’heureuse a triste, limite énervée. Quand tu as envie de passer de bon moment, je viens tout casser. Je suis perdu, perdu dans ce monde. Je n’ai plus la force d’avancer. Quoi? Qu’est-ce que vous dites? Il y a une fin a tout? Et bien je pense que cette fois-ci c’est ma fin à moi.

                                                                   

29 août, 2015 à 0 h 38 min | Commentaires (0) | Permalien